𝐋𝐞 𝐭𝐫𝐚𝐯𝐚𝐢𝐥 𝐝𝐮 𝐂𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐢𝐭𝐲 𝐌𝐚𝐧𝐚𝐠𝐞𝐫 𝐧’𝐞𝐬𝐭 𝐩𝐚𝐬 𝐝𝐞 𝐏𝐔𝐁𝐋𝐈𝐄𝐑

Formation  Marketing Digital

Arrêtez de dire « Il fait quoi? c’est juste publier nonnn? »

C’est ce que beaucoup de patrons pensent, ou disent c’est ce que plusieurs CM paresseux pensent. J’ai vu certains patrons évaluer les CM sur leurs nombre de publications, et après sur les likes, les partages. Bref des mauvais indicateurs malheurement.

A vrai dire le travail du CM est bien et de très loin plus que cela.

𝟏 – 𝐓𝐫𝐨𝐮𝐯𝐞𝐫 𝐬𝐚 𝐬𝐭𝐫𝐚𝐭𝐞𝐠𝐢𝐞

Quand on veut du résultat, on commence avant tout par réfléchir à comment définir et atteindre sa cible, ensuite comment l’entretenir. On pense communication, marketing et on se projette, croyez le, il faut beaucoup de lucidité et d’intelligence pour anticiper sur ce qui va marcher.

𝟐- 𝐋𝐚 𝐜𝐫𝐞́𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐞𝐧𝐮𝐬

Penser aux contenus c’est une chose, les créer c’est autre chose. Le CM doit etre capable de developper son idée en brief créatif losrqu’il travaille avec un graphiste ou un videaste. A defaut, il doit lui même créer son contenu, canvas, articles, videos, stories… ce qui demande temps et technique. Cela sans oublier qu’il doit fabriquer des textes captivants pour ses contenus.

𝟑- 𝐋𝐚 𝐯𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞

Quotidienne et incessante, elle permet de savoir comment se positionner, revoir, adapter ou changer le contenu. Entre analyse de contenus, tendances, approches nouvelles. Trouver ce qui convient, ce qui fauche, comme un mécanicien qui entretient le véhicule, tout CM a besoin de veille pour améliorer son travail.

𝟒 – 𝐋𝐚 𝐠𝐞𝐬𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐩𝐮𝐛𝐥𝐢𝐜𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬

Qui a dit que c’est si simple. Imaginez que vous devez publier du contenu video sur Facebook, Twitter, Insta, TikTok, Youtube. Sachant que chaque plateforme a ses contraintes en termes de technique et de formats a publiet. Des outils peuvent vous aider mais tous ont leurs limites.
Imaginez s’il doit gerer 03 à 04 publications par jour.

𝟓- 𝐋𝐚 𝐠𝐞𝐬𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐚𝐮𝐭𝐞́

Fini de publier n’est finir le travail, le CM doit entretenir les internautes, modération des commentaires, réponses aux messages et préoccupations. Imaginez cela sur 4,5,6 réseaux sociaux. En plus il faut en permanence penser comment l’entretenir.

Ces 05 points sont loin d’être le vrai niveau de la réalité. Non le travail du CM n’est pas aussi simple, bien au contraire. Si vous voulez être un CM qualifié, sachez que publier n’est pas faire du community management, il y a bien plus

Laisser un commentaire